Les intelligences qui jouent!

Bien-être à l’école ?
avril 5, 2018
Les temps de l’été
août 15, 2018
12/09/2017


Qu’est-ce que l’intelligence?

Il est très difficile de donner une définition de l’intelligence. Nombreux sont ceux qui ont tenté de le faire: philosophes, psychologues, anthropologues et bien d’autres spécialistes de l’esprit humain. Ce qui est certain, c’est qu’ils sont loin d’être tous d’accord! Il suffit de penser que dans le monde occidental ce sont les individus logiques, perspicaces et sages qui sont considérés intelligents, alors que dans d’autres cultures, ce sont les personnes obéissantes, calmes ou dotées de pouvoirs magiques qui le sont. Ces différentes interprétations de l’esprit convergent toutefois sur un point: l’intelligence est liée à la capacité à accumuler des compétences permettant à l’individu de s’adapter, c’est-à-dire de résoudre des problèmes ou des difficultés afin de donner un sens à la propre existence, au sein d’un contexte significatif.

Cette façon de considérer l’esprit humain apparaît très clairement dans la théorie des intelligences multiples du psychologue américain Howard Gardner. Dans son Formae Mentis. Essai sur la pluralité de l’intelligence, Gardner affirme qu’il n’existe pas une seule intelligence mais que toute personne possède, dès la naissance, plusieurs formes de pensée, relativement indépendantes les unes des autres. Ces intelligences, qui dépendent du patrimoine biologique spécifique de chaque individu, se combinent différemment et prennent forme au sein d’un contexte culturel favorable, c’est-à-dire dans un contexte anthropologique susceptible de les faire émerger et de les apprécier.

Intelligences multiples? Educations multiples!

La théorie de la pluralité des intelligences de Gardner implique de nombreuses conséquences. Il en découle, par exemple, qu’il est impossible d’évaluer une unique capacité mentale, comme les anciens tests d’intelligence tentaient de la faire, et qu’il est en revanche plus utile d’identifier les inclinations naturelles de chaque individu.

Si tout individu possède, à la naissance, le germe de toutes les formes d’intelligence, il relève donc de la société et des éducateurs de les faire émerger, de les valoriser, de les compenser et de les stimuler. Tout individu doit donc être éduqué en fonction de ses propres inclinations: une chansonnette peut être un instrument approprié pour apprendre l’alphabet à un sujet chez lequel la pensée musicale et développée tandis qu’une belle histoire peut permettre de présenter un concept mathématique à un enfant caractérisé par une bonne intelligence linguistique.

Les enfants et les formes de pensée

Gardner identifie sept types d’intelligence : intrapersonnelle, interpersonnelle, linguistique, musicale, kinesthésique, logico-mathématique et spatiale. Par la suite, Gardner en intègre deux autres: l’intelligence naturaliste et existentielle.

L' intelligence intrapersonnelle et interpersonnelle représentent en quelque sorte les deux faces d’une même médaille : l’intelligence personnelle ou émotive. L’intelligence intrapersonnelle se distingue chez les individus possédant une bonne conscience de soi et se manifeste dans des comportements autonomes, la reconnaissance de ses propres états d’âme, de la prise de conscience des propres choix, des propres atouts et faiblesses. L’intelligence personnelle s’observe en général chez les enfants qui opèrent de manière autonome.

L’intelligence interpersonnelle se manifeste chez les personnes capables de comprendre les sentiments, les émotions et les exigences d’autrui: ce sont en général les enfants sociables, qui interagissent de manière naturelle avec les adultes et leurs pairs et qui prennent spontanément part aux activités de groupe.

L’intelligence linguistique est typique des personnes qui utilisent un vocabulaire riche et varié en faisant appel à la créativité et qui s'expriment de manière claire et pertinente. Certains enfants manifestent déjà à quelques mois cette propension et obtiennent en général une certaine reconnaissance auprès des adultes.

L’intelligence musicale se manifeste au travers d’une capacité à distinguer spontanément la hauteur des sons, les constructions harmoniques et les variations de ton et de timbre. Ceux qui possèdent ce type d'intelligence font preuve, dès le plus bas âge, d’un talent naturel pour un ou plusieurs instruments ainsi que pour le chant.

L’intelligence corporelle-kinesthésique est caractéristique des gymnastes, des danseurs, des footballeurs et des acteurs mais également des orfèvres et des artisans en général, c'est-à-dire toute personne capable de contrôler et coordonner ses mouvements, d'exploiter une grande variété de mimiques et une gestualité riche ainsi que de manipuler habilement les objets. Elle caractérise en particulier les enfants qui font preuve d'un certain talent pour les activités manuelles, l'utilisation des langages non verbaux et les activités sportives.

L’intelligence spatiale est typique des personnes qui mémorisent facilement les formes simples et complexes, qui se rappellent l’aspect extérieur des objets et qui possèdent un bon sens de l'orientation dans l'espace. On l’observe auprès des enfants qui se souviennent facilement des détails, qui aiment créer des compositions figuratives et qui s'orientent rapidement au sein d'environnements nouveaux.

L’intelligence logico-mathématique est caractéristique des individus capables d'effectuer des calculs rapidement et de résoudre des problèmes en appliquant des raisonnements logiques. Elle se manifeste chez les enfants forts en calcul mental, qui savent catégoriser les objets, saisir les relations et savent s'exprimer de manière synthétique.

L’intelligence naturaliste se traduit par une sensibilité particulière envers la nature, l'environnement et les êtres vivants. Les scientifiques en sont généralement dotés mais également certains membres de tribus primitives capables de distinguer de très nombreux aspects et indices présents dans la nature environnante. Les enfants doués de ce type d'intelligence s'intéressent en particulier aux phénomènes naturels, aux animaux et aux plantes.

L’intelligence existentielle est typique des philosophes et d’un grand nombre d’hommes de science, c’est-à-dire des personnes qui s’interrogent sur les grands thèmes liés à l’existence de l’Homme afin de trouver des explications ayant une validité universelle. Cette forme de pensée est fréquente chez les enfants qui posent beaucoup de questions sur la vie et la mort, sur ce qui est juste et ce qui est mal, ce qui est beau ou laid et ainsi de suite.

Ludendo docere

Si l’utilité d’un apprentissage précoce est une évidence, l’efficacité de l’apprentissage ludique n’en est pas moins une. Pour les enfants, le jeu représente donc l’instrument le plus approprié pour exercer l’intelligence, ou plutôt, les intelligences ! En effet, si l’intelligence correspond à la capacité à s’adapter au changement, la formation doit être de plus en plus orientée, dès le plus bas âge, vers le développement de la capacité à faire face à des situations inhabituelles et à résoudre des problèmes émergeants. D’un côté, le jeu permet d’activer chez l’enfant différents modes de pensée, de l’autre, il consent de résoudre des tâches de manière spontanée et sans contraintes.

Le jeu comme facteur «central»

De nombreux sociologues, psychologues et anthropologues vont jusqu'à considérer le jeu comme un «facteur central» à la base des opérations humaines. Notamment l'illustre historien hollandais Johan Huizinga, affirme que toute action humaine n'apparaît que comme un «simple jeu». Partant du principe que les animaux aussi jouent et que par conséquent le jeu constitue un facteur pré-culturel, Huizinga soutient que le «jeu» justement se trouve à la base de toute activité humaine, tel un moteur responsable du développement de toutes les formes de culture. Ainsi, le jeu est considéré comme un élément instinctif, tel que la faim et la soif, mais plus qu'une simple fonction biologique, il devient un des éléments constitutifs de la sphère spirituelle, autre dimension caractéristique et primordiale de l'Homme.

Franco Lisciani

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *